Did you know that your version of Internet Explorer is out of date?
To get the best possible experience using our website we recommend downloading one of the browsers below.

Internet Explorer 10, Firefox, Chrome, or Safari.

Coopérant(e)-volontaire:
Rubén Leiva-Montoya & Kristi Denby
Pays:
Pérou
Secteur d’intervention:
Moyens de subsistance

Objectif: Apporter du soutien aux coopératives de travailleurs agricoles

Travailler dans la jungle amazonienne du Pérou représente pour nous beaucoup plus qu’une occasion de faire valoir notre compétence et notre formation, c’est aussi et surtout la possibilité d’aller vivre en famille en Amérique latine, la terre natale de Rubén.

Sur place, la famille collabore avec diverses organisations : la Cooperativa Agraria Cafetalera Oro Verde, une coopérative agricole de cacao et de café où Rubén tente d’améliorer les conditions de vie des ouvriers; le laboratoire Takiwasi à Tarapoto (San Martin) où Kristi peut travailler dans une région mondialement reconnue pour sa grande biodiversité en plantes médicinales et comme centre de médecine traditionnelle amazonienne.

Pendant les temps libres la famille part à la découverte de la jungle et apprécie surtout de participer à des festivals et divers événements de la vie des communautés environnantes. C’est un moyen à la fois agréable et efficace de s’imprégner de la culture locale.

Notre collaboration avec Cuso International restera à la fois une expérience absolument incroyable et un apport exceptionnel à toute notre famille. La coopération volontaire nous a appris le recours à la patience et à la souplesse pour régler les questions d’éducation, trouver une maison convenant à tous et surtout pour nous adapter à un nouvel environnement de travail. Notre file, Tala, a vécu à Lamas dans la plus grande joie : au jardin d’enfants, avec ses poules et ses chats, à la découverte de la faune et de la flore de la jungle, auprès de ses nouveaux amis ou en dégustant la nourriture locale. Elle a évolué avec plaisir dans des communautés de langue espagnole ou bien quechua. Ce type d’expérience n’a pas de prix : elle a été l’occasion pour Rubén et moi de progresser mais aussi de contribuer à l’édification d’un monde meilleur.

Nos affectations nous ont permis de mettre nos connaissances, nos savoir-faire et nos expériences au service d’une passion commune : le développement rural. C’est ainsi que nous avons pu parcourir en moto nombre de fermes de café et de caco et visiter plusieurs communautés. L’une d’elles, composée d’indigènes quechuas qui vivent au plus profond de la jungle, nous a permis de partager leur vie, de côtoyer trois générations de femmes spécialistes des plantes médicinales et de colliger une foule de données sur le sujet.

Ce type d’expérience est une chance unique. Vivre en famille dans la jungle amazonienne, tisser des liens d’amitié profonde avec des communautés si éloignées et contribuer ainsi à une meilleure compréhension des cultures restera pour nous une tranche de vie inoubliable.